Comment se présentent les 5 étapes d’un discours rhétorique ?

les 5 étapes du discours rhétorique

Le discours rhétorique est considéré comme l’art de bien parler par les Grecques. C’est une aptitude qui fut liée à la fin de la tyrannie et à la nouvelle ère de justice. Avec le temps, elle ne fut plus étudiée. Si aujourd’hui on s’est remis de nouveau à l’étudier, c’est grâce au travail du philosophe chaïm Perelman. Découvrez-en plus sur le discours rhétorique notamment ses cinq étapes dans cet article.

Pourquoi est-il important de maîtriser l’art de la rhétorique ?

En maîtrisant l’art rhétorique, vous ne serez capable de manipuler que quelques mots, mais loin du verbiage cet art peut parfois vous donner un avantage sans doute décisif au consultant indépendant.

Vous pourrez plus facilement séduire vos prospects et sauriez répondre avec la force nécessaire aux critiques. Cela vous permettra également de susciter une confiance chez vos partenaires. En effet sans toutes ces capacités vous ferez bien un piètre orateur. D’autre part, vous aurez une amélioration de l’efficacité de votre pitch commercial, sans oublier une nouvelle capacité à convaincre, persuader et dissuader une personne.

Quelles sont les cinq parties du discours rhétorique ?

La rhétorique ancienne connaît un total de cinq étapes au cours desquelles un discours est écrit et prononcé. Si vous voulez être un bon orateur, vous ne devez négliger aucun des points qui se présentent.

Lisez aussi cet article :   Poblom : tout ce qu’il faut savoir sur ce site de streaming

Découverte de la substance (inventio)

Logiquement, il s’agit au départ de trouver son propre sujet. Dans l’abondance d’informations et de situations, l’orateur cherche « son sujet ». Il émet une hypothèse, rassemble des cas individuels concrets et, surtout, cherche des arguments pour et contre sa thèse. Cette recherche d’arguments est la tâche principale de cette étape et pour vous aider, la littérature rhétorique ancienne a créé des catégories de recherche avec lesquelles vous pouvez trouver des arguments liés à des personnes ou à des problèmes.

Aperçu (disposition)

Les arguments sont triés et structurés. Il ne s’agit pas d’une structure purement logique, mais d’une structure aussi appropriée que possible et convaincante pour le destinataire. Il existe différents modèles pour cela. Souvent utilisé était (et sont) un ordre antithétique en deux parties (contre – pour la thèse) et un ordre en trois parties (pour -contre-pour). L’arrangement en cinq parties (pour-contre-pour-contre-pour), qui correspond aussi aux cinq actes du drame classique, doit être souligné.

Stylisation (elocutio)

En plus de la première étape (trouver du matériel), la stylisation est l’étape la plus largement décrite dans la littérature rhétorique ancienne. Les arguments rassemblés jusqu’ici doivent maintenant être mis sous une forme linguistique brillante. Il existe de nombreuses figures rhétoriques (métaphore, métonymie, hyperbole…) ou des structures élaborées (parallélisme, chiasme…) qui peuvent être familières dès les cours français.

les 5 étapes du discours rhétorique

La mémoire

La capacité de mémoriser était très appréciée dans l’Antiquité. Les anciens manuels contiennent souvent des instructions très précises sur la façon d’intérioriser le matériel. Un exemple transmis par Quintilien est encore très populaire dans la rhétorique d’aujourd’hui : la maison. On mémorise le discours en imaginant les arguments à traiter comme cinq pièces que l’on parcourt dans le discours.

Lisez aussi cet article :   Maximisez votre connexion avec Devolo Magic 2 WiFi : Performances et Polyvalence

Conférence (action)

L’action oratoire est une manière pour mettre le discours en geste et de faire son incarnation devant l’auditoire. Pour ce faire, il faut moduler la voix, revoir son intonation et sa gestuelle afin de démontrer votre conviction pour garder l’attention et atteindre votre objectif. En cas d’erreur avec l’action, l’argumentaire reprendra son efficacité.

Comment arriver à faire un discours rhétorique marquant ?

Il vous faudra du temps pour devenir un bon orateur. C’est avant tout une aptitude qui s’acquiert avec de la pratique. Une fois que vous arriverez à comprendre les cinq étapes du discours rhétorique, vous devrez l’accompagner de beaucoup de pratique. L’idéal serait en grande partie de vous entraîner avec d’autres personnes qui désirent elles aussi améliorer leur éloquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *